ÉLEVER LES BÂTIMENTS POUR ALLÉGER LA PÉNURIE

Paru dans le 20min le 09 avril 2024

ACTUALITÉS

LOGEMENT : Le PLR veut faciliter, partout en Suisse, la construction d'un ou deux étages supplémentaires, comme le fait déjà Genève.

Immeubles d'habitation et villas individuelles sortent de terre un peu partout. Mais ils sont trop bas, estime le PLR, qui pense qu'un ou deux étages supplémentaires pourraient alléger la pénurie de logements. Le parti a lancé hier une idée simple: «Dans toutes les zones d'habitation, la hauteur maximale autorisée des bâtiments existants devrait être augmentée de 3 mètres au minimum pour permettre d'ajouter un étage ou deux pour l'habitat, là où c'est possible.» C'est-à-dire sans que cela porte atteinte à la qualité de vie et sans batir des tours qui s'inséreraient mal dans le tissu urbain.

Parmi les défenseurs de l'idée, la conseillère nationale Simone de Montmollin. Son canton, Genève, a déjà modifié son règlement en ce sens en 2008. «Tout n'est pas propice à des étages supplémentaires», avertit-elle. A Genève, par exemple, on ne peut pas construire d'étage supplémentaire si cela prive de soleil un autre appartement au rez-de-chaussée. À d'autres endroits, en revanche, on peut sans souci en ajouter deux.

Le PLR veut en tout cas que la question soit systématiquement étudiée. «Il faut fortement encourager à exploiter ce potentiel», dit la conseillère nationale. Il y a une semaine, la «Tribune de Genève» tirait un bilan en demi-teinte de l'expérience genevoise. En quinze ans, elle a permis de créer 1500 logements supplémentaires, soit 3% à 5% du total construit chaque année. C'est peu, mais c'est mieux que rien. La mesure pourrait aussi concerner les futures constructions.

Les règlements sur la hauteur des constructions sont avant tout communaux ou cantonaux. Ce n'est donc pas au niveau fédéral que cela se jouera. «Notre proposition est une invitation à entrer dans. cette dynamique», dit Simone de Montmollin. À Zurich, une initiative du PLR inspirée du modèle genevois a déjà été lancée.

YANNICK WEBER

Image : Élévation rue des Délices, Genève. RTS Info